Affichage sauvage : les « petits » arrangements de la ville de Besançon avec la réalité

Un collage sauvage U.M.P. près de Besançon.

Exemple d’un collage sauvage : l’U.M.P. près de Besançon. © Max Gir.

« Toufik-de-Planoise.net » est une adresse web politique bien connue des Bisontins et des antifascistes, pour ses dossiers de fond sur l’extrême-droite et le quotidien local, ainsi que de par son activisme lié. Mais c’est un site dont l’existence est aujourd’hui menacée, devant les sommes réclamées par la mairie socialiste de Besançon. La cause ? une propagande placardée illégalement dans les rues du centre, devenant un outil afin de liquider mes activités par la spoliation des maigres ressources qui les font vivre. Pourtant, comme l’article suivant le démontrera, il s’agit là d’une conséquence du manque criant de supports dédiés, d’une pratique utilisée par l’ensemble des vecteurs politiques et événementiels, et d’une somme totalement injustifiée. S’il est vrai que ces recouvrements s’avèrent souvent pléthoriques et qu’une partie est clairement abusive, la réalité à travers les lignes qui vont suivre vont très vite rattraper la ville de Besançon et exposer une légitime colère. Absence de libertés d’expression, loi sélective entre les copains et les opposants, dommages et intérêts délirants, des raccourcis curieux à tel point qu’on se demande si le maire P.S. n’essaie plutôt pas de régler des comptes.

Continue reading

Antisionisme : quand l’extrême-gauche se fait (encore) piéger par l’extrême-droite.

Drapeau d'IsraelCet article traite de ce que certains qualifieraient de détail, mais qui reflète une situation devenue tristement courante. Car force est de constater que la mouvance dite conspirationiste gagne du terrain depuis des années notamment chez la gauche, usant de subterfuges parfois bien ficelés pour parvenir à ses fins. Aujourd’hui c’est une simple petite photographie partagée sur les réseaux sociaux qui a mis le feu aux poudres chez moi, reflet d’un constat amer ancien et encore bien vivace. Ou quand l’illustration d’un exemple d’une dure réalité saute aux yeux, où mes plus proches camarades alternatifs et antifascistes servent (malgré eux) la soupe à l’extrême-droite.

Continue reading

Besançon : un flic chez les fachos

Exemple d'un policier néonazi.

Policier néonazi allemand, image non contractuelle.

Des fachos il y’en a partout, y compris au commissariat de Besançon. C’est ce qu’illustre la découverte d’un profil sur le réseau social Facebook, où un policier de la ville y apparait sous un angle politique peu compatible avec les valeurs affichées de la fonction. Découvert lors d’une enquête sur les Jeunesses nationalistes, ce brave fonctionnaire donne sa vision de la France, celle d’un pays où il faudrait se débarasser des indésirables communistes, où le hallal devrait être prohibé, et où le Front national, l’auteur négationniste Robert Faurisson, et le parti national-socialiste l’Aube dorée, figurent parmi ses causes intellectuelles et politiques. Et les autres éléments recueillis ne présagent rien de bon, notamment les amitiés prononcées avec le milieu néonazi local, les bières partagées avec des membres affichés du Front comtois, ou la participation à des rencontres avec Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti.

Continue reading

Adorateurs du IIIe Reich et du Führer, ou le vrai visage des Jeunesses nationalistes Franche-Comté

Alexandre Gabriac, à droite.

Alexandre Gabriac (à droite) chef des Jeunesses nationalistes, pris d’une crampe au bras devant un drapeau néo-nazi.

Sous l’impulsion d’Alexandre Gabriac, ex-Lepéniste expulsé suite à un scandale le mêlant à des activités néonazies, un nouveau mouvement radical voit le jour en France en octobre 2011 : les Jeunesses nationalistes. Avec l’aide des pétainistes de l’Œuvre française, plusieurs sections sont rapidement montées, dont une en région Franche-Comté fin 2012 autour de deux individus. Actif depuis un peu plus de six mois, le mouvement local reste à un stade groupusculaire, réunissant une dizaine d’individus éparpillés sur différents sites, mais unis pour quelques actions collages ainsi que dans des idéologies bien tranchées. Celles-ci sont clairement sans appel, l’apologie du IIIe Reich et des massacres de masse étant l’apanage des membres. Je vous propose donc un petit tour d’horizon donnant une définition de cette nébuleuse, son histoire comtoise, l’identité des membres cachés derrière, et leurs idéologies.

Continue reading

Bonne fête maman, tes gosses sont des esclaves.

Tous les jours, je lave mon cerveau avec la pub.Aujourd’hui, c’est la fête des mères. Énième date encouragée par les profiteurs et bien-pensants pour mêler comme d’habitude le marché à la pseudo-morale. Comme Noël, la Saint-Valentin, et les autres célébrations à la con, ce conformisme fait obéir le citoyen lambda au précepte universel de la consommation par le chantage affectif.

Continue reading